mar 252010
 

L’Homme tordu : Le roman d’Einar Thorvaldsson
Guillaume Hintzy
Arthaud
9782081232181
Paru en 2010.

Chronique des derniers mois de la première colonie viking du Groenland, vaincue par l’hiver polaire, la famine et l’hostilité des Inuits.

Le début était un tout petit peu trop didactique à mon goût, mais j’ai vite oublié ce défaut mineur et été emportée par l’histoire.

Le choix de la première personne est intéressant, d’autant plus que l’auteur réussit à ne pas (trop) imposer sa sensibilité du XXIe siècle au personnage narrateur, fermier du XVe siècle.

Dans l’ensemble, L’Homme tordu est un bon livre à l’écriture fluide qui est presque trop court.

Lire un court extrait »

Longtemps, nous avions cru que le Groenland était un lieu de paix ; qu’à la différence des terres situées au ponant, aucun autre homme ne nous y avait précédés. Pendant des siècles, nous ne livrâmes bataille que contre nous-mêmes. Qui avait jamais eu l’occasion de lever l’épée contre un ennemi extérieur ? Alors, quand le fer vint à manquer, nos armures, nos épées, nos lances, nos haches de guerre furent remodelées, taillées, aiguisées, transformées pour satisfaire nos besoins quotidiens. On oublia le soldat pour lui préférer l’éleveur et le cultivateur. Et quand les hommes tordus vinrent du septentrion, nous, descendants de fiers Vikings, avions tout perdu.

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.