fév 222011
 

Brooklyn
[Brooklyn]
Colm Tóibín
Robert Laffont
9782221113493
Paru en 2011.

Une jeune Irlandaise émigre aux États-Unis, mais doit revenir en Irlande deux ans plus tard suite à un drame familial. Elle devra choisir entre deux pays, deux cultures, deux hommes.

Tout en subtilité, Colm Tóibín nous dresse un beau portrait de femme : Eilis, d’abord effacée, s’épanouit en immigrant aux États-Unis. Elle fait l’expérience de l’amitié et de l’amour, des préjugés et des commérages.

Les tourments de l’immigration sont aussi finement rendus : le mal du pays quand Eilis arrive à New York, puis le sentiment que ce séjour n’a été qu’un rêve, quand elle retourne dans sa ville natale.

Un excellent roman.

Lire un court extrait »

Durant ces deux jours, Eilis nota que Mlle Kelly adoptait un ton différent avec chacun des clients qui pénétraient dans sa boutique. À certains elle ne disait rien, se contentant de serrer les dents et de rester derrière sa caisse dans une pose qui suggérait, à elle seule, toute la réprobation que lui inspirait la présence de cette personne dans son magasin et son impatience qu’elle s’en aille. À d’autres elle adressait un regard froid, avant de les toiser d’un air sévère et de leur prendre leur argent comme si elle leur accordait une immense faveur. Enfin, il y avait les clients qu’elle saluait chaleureusement par leur nom ; parmi eux, beaucoup avaient un compte chez elle. Aucun billet ne changeait alors de main, mais les sommes dues étaient notées soigneusement dans un livre tandis que se succédaient questions et commentaires sur la santé des uns et des autres, sur l’état de la météo, sur la qualité du jambon ou du bacon et sur la variété de pains proposés, avec ou sans raisins.

  3 commentaires à “Brooklyn, de Colm Tóibín”

  1. J’ai beaucoup aimé ce roman aussi…

  2. Une seule recommandation : Le bateau-phare de Blackwater… Eh oui, moi aussi, il y a d’autres romans de Colm Toibin que je lirais volontiers !

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.