juin 152011
 

La Berge des rennes déchus
[Čáhcegáddái nohká boazobálggis]
Jovnna-Ánde Vest
Cénomane
9782916329406
Paru en 2011.

Jovnna-Ánde Vest raconte son père, un éleveur de rennes same.

J’ai beaucoup aimé cette plongée au cœur du peuple same, dont je ne connaissais pas grand-chose. Jouni Vest était un homme tout en contradictions, fasciné par la modernité et notamment les machines, motos, voitures, tracteurs, mais aussi pétri de traditions, au point d’enseigner le same à ses enfants à un moment où la pratique commençait à se perdre, ou de participer à la Conférence same internordique.

Jovnna-Ánde Vest partage avec nous ses sentiments pour son père, l’affection certes, mais aussi l’exaspération quand les œillères de l’enfance tombent et qu’il jette un regard sans concessions sur les défauts de cet homme fantasque, qui faillit provoquer la faillite de sa famille.

Remarquable !

Lire un court extrait »

Mais dès le cinquième enfant survinrent les premiers soucis. Le filon des grands-pères et des grands-mères étant épuisé, il fallut faire preuve d’imagination. Papa s’avisa qu’un bon vieux nom same serait de mise : Piera Niillas. Maman opposa bien quelque résistance. Passe encore pour Niillas, mais Piera… quel nom pour un enfant ! C’était compter sans la résolution de mon père : s’il pensait comme ci ou comme ça, c’était comme ci ou comme ça, et le mortel qui l’en ferait démordre n’était as encore né. Ce que Maman avait du reste déjà appris à ses dépens.

Deux jeunes parentes venues voir l’enfant s’enquirent de son nom.

– Eh bien j’ai pensé à Piera, Piera Niillas, répondit Papa en toute ingénuité.

– Piera ! s’exclamèrent les demoiselles horrifiées. — En voilà un nom pour un enfant.

– C’est le nom du grand-père, poursuivit Papa.

– Co-co-co-comment ça, du grand-père, s’étonnaient les demoiselles.

– Eh bien de mon grand-père, les renseigna Papa complaisamment. — Biennáš, c’était un Piera pardi.

Cette nouvelle les laissa sans voix. Et elles amorcèrent sans plus attendre une prudente retraite en direction de la sortie.

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.