déc 142009
 

Vingt-cinq ans de solitude
[The Stars, the Snow, the Fire]
John Haines
Gallmeister
9782351780015
Paru en 2006.

À la fin des années 40, John Haines décide de s’installer en Alaska. Il y vivra pendant 25 ans, chassant des animaux pour leur fourrure ou pour leur viande, vivant dans un monde à la beauté rude, qui ne pardonne pas aux imprudents.

Un autre texte magnifique de chez Gallmeister. Une très belle écriture, qui réussit à montrer toute la poésie des événements, même à une citadine comme moi.

Caveat lector, certaines descriptions de chasse sont plutôt graphiques et à déconseiller aux âmes sensibles, bien qu’il serait dommage de manquer un aussi bon livre.

Lire un court extrait »

Pour qui vit dans la neige et l’observe jour après jour, elle se lit à livre ouvert. Les pages se tournent au souffle du vent, les lettres ne tiennent pas en place, forment de nouvelles alliances, de nouveaux sens dans un langage qui pourtant reste le même. Langage obscur, parlé par tout ce qui s’en va pour revenir un jour. Le même texte s’écrit là depuis des milliers d’années même si je n’étais pas là, ne serai pas là les hivers prochains pour le lire. Ces parcours d’apparence arbitraire, ces sentiers, ces creux, ces empreintes, ces petites pelotes rondes et dures dans la neige : tout cela fait sens. Il s’y écrit peut-être des choses obscures, d’autres vies s’y manifestent, disent leurs courses et leurs histoires, leurs peurs et leurs morts. Les pattes fines d’une musaraigne ou d’un campagnol dessinent un tracé bref et erratique sur la neige, et voici le trou où disparaît le petit animal. Et là passe la trace d’une hermine, vive et curieuse, qui disparaît à son tour dans l’ombre blanche de ce trou.