avr 212010
 

Invisible
[Invisible]
Paul Auster
Actes Sud
9782742789207
Paru en 2010.

En 1967, un jeune étudiant américain naïf et idéaliste fait une rencontre qui va changer sa vie. Quarante ans plus tard, un de ses anciens amis, devenu auteur à succès, reçoit le manuscrit qu’il a écrit.

Confession : il s’agit de mon premier Paul Auster, et je dois dire que j’aurais pu choisir pire livre pour commencer.

J’ai eu un peu de mal à rentrer dedans, mais j’ai dévoré la deuxième moitié en quelques heures. J’ai beaucoup aimé le récit à plusieurs niveaux, et l’inclusion du processus d’écriture.

Juste un caveat ; je déteste quand les écrivains incluent du dialogue sans le marquer typographiquement. Je ne suis pas sûre quel effet ils cherchent à accomplir, mais je trouve que ça rend le récit plus confus qu’autre chose.

À part ce léger reproche, je dirais néanmoins qu’Invisible est un très bon livre.

Lire un court extrait »

Ne sachant plus trop que dire, je me tus un instant avant de poser une question inoffensive. Et qu’enseignez-vous dans notre morne université ?

Le désastre.

Un sujet plutôt vaste, non ?

Plus spécifiquement, les désastres du colonialisme français. Je fais un cours sur la perte de l’Algérie et un autre sur celle de l’Indochine.

Cette jolie guerre que nous avons héritée de vous.

Ne sous-estimez jamais l’importance de la guerre. La guerre est l’expression la plus pure, la plus vive de l’âme humaine.