mai 242009
 

Zones humides
[Feuchtgebiete]
Charlotte Roche
Anabet
9782352660507
Paru en février 2009.

Une jeune fille fait un séjour à l’hôpital suite à une ablation des hémorroïdes, et en profite pour essayer de réconcilier ses parents divorcés.

Zones humides a été un phénomène de librairie en Allemagne, qualifié aussi bien de « pornographique » que d’« extrême » et d’« anti-féministe ». Je ne suis pas d’accord avec cette dernière définition — au contraire, je vois Zones humides comme un livre féministe, à la narratrice indépendante et maîtresse de son corps — mais les deux autres s’appliquent tout à fait : en réaction à notre société obsédée par l’hygiène, la narratrice parle en toute candeur de ses hémorroïdes, de ses expériences sexuelles, de ses sécrétions, dans un langage cru, oral, un peu trash, qui risque de choquer les âmes sensibles.

Et pourtant… J’avoue que j’ai choisi de lire ce roman par pure curiosité, pour comprendre les réactions qu’il provoquait, et finalement je l’ai bien aimé. La narratrice est attachante, et l’écriture plaisante.

Lire un court extrait »

Mes hémorroïdes ne datent pas d’hier. Pendant bien des années, je me suis interdit d’en parler : c’est bien connu, ça n’arrive qu’aux pépés. Les hémorroïdes, je trouve que ça fait tout sauf jeune fille en fleur. Ce que j’ai pu les traîner chez le proctologue ! Il m’a d’ailleurs conseillé de les garder tant qu’elles n’étaient pas douloureuses. Et elles ne l’étaient pas. C’était juste une démangeaison, et mon proctologue, le docteur Fiddel, m’a prescrit une pommade au zinc.

Pour apaiser les irritations externes, on en met une noisette sur le doigt à l’ongle le plus court, et on répartit sur la rosette. Le tube a un drôle d’embout pointu percé de pleins de trous qu’on peut aussi introduire dans l’anus pour y mettre de la pommade et calmer la démangeaison à l’intérieur.

Avant d’avoir cette pommade-là, je me grattais le trou du cul en plein sommeil. Dehors et dedans. Si fort que le lendemain, ma culotte avait une tache brun foncé de la taille d’une capsule de bouteille. Tellement ça m’avait gratté. Tellement j’avais enfoncé le doigt. Quand je vous dis que c’est tout sauf jeune fille en fleur…