juil 192010
 

The Warrior’s Apprentice in Young Miles
[L'Apprenti du guerrier chez J'ai lu -- épuisé]
Lois McMaster Bujold
Baen
9780743436168
Paru en 2003.

The Warrior’s Apprentice est disponible gratuitement et dans son intégralité en anglais sur la Baen Free Library.

Miles, 17 ans, handicapé par une maladie qui lui rend les os fragiles et l’a laissé plafonnant à 1m40, rate les examens d’entrée à l’école militaire, et se cherche donc un autre avenir. À la suite d’une série de coups de bluff, il va se retrouver à la tête d’une armée de mercenaires et gagner une guerre.

Miles est le héros de (presque) tous les livres de la saga à partir de celui-ci. L’attentat commis sur ses parents avant qu’il naisse l’a laissé physiquement handicapé, mais il a aussi une volonté de fer, un charisme à toute épreuve, et une chance incroyable, qui vient à point pour l’aider à se tirer des situations épineuses dans lesquelles il se fourre régulièrement.

Drôle et attachant, The Warrior’s Apprentice est un autre excellent point d’introduction à la saga. On y rencontre une bonne partie des personnages qui vont devenir des personnages secondaires réguliers, même si c’est parfois dans une forme immature difficile à réconcilier avec ce qu’on apprend d’eux par la suite (je pense notamment à Gregor et Ivan).

Pour finir, je ne résiste pas au plaisir de vous envoyer regarder ce petit film d’animation hilarant (même si c’est plus drôle quand on connaît le livre).

Lire un court extrait »

“I, ah,” his father began, and paused. He cleared his throat, delicately. “I was wondering what your thinking was now, for your next step. Your alternate plans.”

Miles’s lips tightened, and he shrugged. “There never were any alternate plans. I’d planned to succeed. More fool I.”

Lord Vorkosigan tilted his head in negation. “If it’s any consolation, you were very close. I talked to the selection board commander today. Do you—want to know your score on the writtens?”

“I thought they never released those. Just an alphabetical list: in or out.”

Lord Vorkosigan spread his hand, offering. Miles shook his head. “Let it go. It doesn’t matter. It was hopeless from the beginning. I was just too stiff-necked to admit it.”

“Not so. We all knew it would be difficult. But I would never have let you put that much effort on something I thought impossible.”

 

« Je, euh », commença son père. Il s’interrompit et s’éclaircit délicatement la gorge. « Je me demandais ce que tu comptais faire maintenant. Ton plan de secours. »

Miles serra les lèvres et haussa les épaules. « Je n’ai jamais eu de plan de secours. J’avais l’intention de réussir. Stupide. »

Lord Vorkosigan pencha la tête comme pour le contredire. « Si ça peut te consoler, il ne te manquait pas grand chose. J’ai parlé au commandant du comité de sélection aujourd’hui. Est-ce que… tu veux savoir tes résultats aux écrits ?

— Je croyais qu’ils n’étaient jamais rendus publics. Juste une liste alphabétique : admis ou refusé. »

Lord Vorkosigan ouvrit la main en offrande. Miles secoua la tête. « Oublie. Ça n’a pas d’importance. C’était sans espoir depuis le début. J’étais juste trop têtu pour l’admettre.

— Ce n’est pas vrai. On savait tous que ce serait difficile. Mais je ne t’aurais jamais laissé faire autant d’efforts pour quelque chose que j’estimais impossible. »

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.